Les seuils d’épandage sont des ouvrages hydrauliques de petite hauteur, construits dans les vallées où les rivières ne coulent que quelques jours par an. Ils permettent une inondation régulière et modérée du bas-fond et l’infiltration de la plus grande quantité d’eau possible. Cela recharge la nappe phréatique, qui pourra ensuite servir pour un usage agricole et pastoral. Contrairement aux différents types de digues et barrages, les seuils d’épandage ne visent pas à créer des lacs de barrage en vue d’une utilisation ultérieure ; ils produisent une inondation uniquement temporaire des surfaces latérales qui se situent en amont et en aval d’eux.
Dans le cadre du Programme de Gestion des Eaux de Ruissellement dans le Tchad Sahélien (GERTS), financé par la Coopération Suisse et mis en œuvre par la GIZ International Services, il est prévu la construction de seuils d’épandage dans quatre régions du Tchad : Batha, Ennedi Est, Ennedi Ouest et Wadi Fira.
Pour la conception et pour la construction de seuils d’épandage, la GIZ International Services engage des bureaux d’études, des entreprises et Groupements d’Intérêt Economique (GIE) tchadiens, après un processus de sélection.
Depuis le démarrage de GERTS en 2012, au total 6 bureaux d’études, 17 entreprises et 15 GIE tchadiens sont devenus expérimentés respectivement dans la conception et dans la construction de seuils d’épandage.


Nos Partenaires